Paris, capitale mondiale de l’Art Contemporain en ce moment

fiac

 

FIAC, FMAC, accompagnement artistique du tramway, projet « street art 13 » et installations pérennes d’œuvres dans l’espace public : Paris accueille une multitude d’événements consacrés à l’art contemporain, réaffirmant son statut de capitale du secteur.

A l’occasion de la 43e édition de la Foire internationale d’art contemporain (FIAC), du 20 au 23 octobre 2016 et quinze jours après la 15ème édition de Nuit Blanche, la Ville de Paris célèbre l’art contemporain. On Site, le nouveau secteur de la foire sera accueilli dans les espaces intérieurs et les jardins du Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris. La Ville de Paris et la FIAC ont également souhaité rendre aux piétons l’avenue Winston Churchill séparant le Grand Palais et le Petit Palais. Dans le cadre hors-les-murs de la foire, des œuvres y seront présentées.

Egalement, une sélection des acquisitions 2016 du Fonds municipal d’Art contemporain (FMAC) sera présentée au Grand Palais. Le FMAC a acquis cette année 30 œuvres, auprès de 24 artistes émergents ou confirmés. Seule collection publique exposée lors de cet événement réunissant 185 galeries parmi les plus importantes de la scène internationale, le FMAC manifeste la volonté de la Ville de Paris de valoriser la création contemporaine et de favoriser l’accès à l’art pour tous. Toute l’année, le FMAC déploie des modes originaux de diffusion et intègre des œuvres dans des lieux clés du quotidien des Parisiens : écoles, hôpitaux, services sociaux…

Le soutien à la création contemporaine et le souhait de favoriser la rencontre entre le public et les œuvres s’intègrent aussi complètement dans les requalifications urbaines qui accompagnent certains chantiers, à l’exemple des œuvres qui seront installées le long du trajet du prolongement du T3, commandées à cinq artistes en médiation avec 5 groupes de riverains qui assurent le rôle de commanditaires. Mercredi, Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire, dévoilera les esquisses réalisées par Alain Bublex, Odile Decq, Pierre Malphettes, Bruno Peinado et Joana Vasconselos.

Le même jour se tiendra dans le treizième arrondissement le lancement du projet « Street art 13 », co-élaboré par la mairie d’arrondissement et la Galerie Itinerrance. Les dix premières fresques de cette « galerie à ciel ouvert » réalisée par des artistes français et internationaux sont d’ores et déjà visibles le long de la partie aérienne de la ligne 6 du métro et Jérôme Coumet, Maire du 13e, a reçu la Marianne d’Or de la Culture pour l’une d’entre elles, une Marianne, réalisée par l’artiste américain Obey.

Ces propositions viennent compléter la présence d’œuvres pérennes dans l’espace public comme celles tout récemment installées : Cry me a river d’Ugo Rondinone rue de la Fontaine au Roi dans le 11ème arrondissement ou encore Le Pied, des artistes Dewar & Gicquel rue Jacques Callot dans le 6ème arrondissement, grâce à un don à la Ville des artistes et de la galerie Loevenbruck.

«Paris est fière que son espace public, véritable espace partagé, devienne le terrain d’expression d’artistes en devenir ou de renommée mondiale pour la rendre plus singulière et vivante, pour en proposer d’autres images et d’autres usages aux parisiens, aux touristes et aux amoureux de la capitale. La création contemporaine se donne ainsi à voir à chaque coin de rue à Paris. »

 

(Photo : Fiac.com)


Laisser un commentaire "Paris, capitale mondiale de l’Art Contemporain en ce moment"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*